Fest Noz le 29 Avril Miramas

Posted by on 27 février 2017

Lors du dernier fest noz, Caroline nous a fait voyager à travers la Bretagne à travers le répertoire suivant :
Andro Riqueniée
Ridée 7
Laridé de Baud (la « gavotte à bras » !! )
Dans ar zailheu : « danse qui saute » (variante de kas a barh)
Gavotte Pourlet (ne jamais tourner le corps vers l’arrière)
Tro’eur pourlet (pas de gavotte pourlet puis partie pointe talon x2/tape le pied x3/ surrection)
Bal pourlet (Homme et femme en face à face, bras qui pompent intérieur/extérieur)
Bal de plessala (aéroplane)
Ronde de St Brandan (Loudéac qui va dans les 2 sens)
Gavotte de Calahnel (1233455678, avec le 6 qui se pose en retard)
Bal Calahnel
Gavotte Glazik (à 2)
Gavotte d’honneur
Poignée de mains de Klernascleden (pas pourlet)
Tor Bihan nous a ensuite enchanté avec un fest noz varié, entremêlé avec le Kan Ha Diskan de Pierre et Marie.

Anne nous à régaler avec des galettes et crêpes.

Merci à eux.

Merci aux bénévoles qui ont contribué au succès de cette soirée.

Nous les retrouverons avec plaisir le 7 octobre pour un fest noz à Cazan. A noter dans vos agendas !

www.tradautour.fr

 

Le samedi 29 avril, l’association Trad Autour organise un Fest Noz à la salle des fêtes Pierre Tristani avec le groupe TOR BIHAN.
Vous aimez la danse et la bonne rigolade, n’hésitez plus, rejoignez-nous : Une bande de joyeux lurons vous fera danser aux rythmes des musiques traditionnelles de Bretagne et d’ailleurs !Ce groupe a été créé en 2007 par une partie des musiciens du groupe Pavillon Noir (chants de marins) dont il est donc une émanation.  Tor Bihan fait partie de l’association Pavillon Noir, basée à Istres.Tor Bihan cherche avant tout à produire des chants et s’attache à adapter en français des chansons traditionnellement chantées en breton et même à mettre des paroles sur des musiques traditionnelles non chantées. Le groupe compose également ses propres chansons (paroles & musiques) en essayant d’entraîner les danseurs dans le chant. Le répertoire du groupe est puisé dans les quelques centaines de danses bretonnes répertoriées.Les musiciens : Didier Papillier : accordéon, pétadou, chant

Jean-Robert Arzel : guitare, accordéon, bouzouki, pipe, banjo, chant Caroline Macé : violon, chant

Remy Morvant : contrebassine, harmonica, chant

Joel Gaonac’h : flûtes, bombarde, chant

Egalement invité, le duo de Kan Ha Diskan Pierre et Marie Seven, bretonnants originaire du Trégor.

Le Kan ha Diskan est une technique de chant à danser, qui implique un minimum de deux chanteurs.    Ils chantent alternativement, sur un principe de tuillage (le deuxième chanteur commence son phrasé sur la dernière syllabe de celui du premier chanteur, qui reprendra de la même manière). Cette technique s’adapte à toutes les danses (fisel, plinn, gavottes, ronds…).

Le Kan ha Diskan et les danses étaient utilisés pour rythmer les travaux des champs, animer les cérémonies, les fêtes, ou pour divers travaux domestiques (air à battre le blé, aplatir une aire d’habitation, célébrer un mariage..). Ils faisaient donc partie intégrante du quotidien. Cette tradition très présente alors, se poursuit aujourd’hui, dans les festoù-noz (fêtes de nuit).

Un stage de danses se déroulera l’après-midi animé par Caroline Macé et Jean- Robert Arzel.

Accueil à partir de 14h. Bal à 21h